Ouverture du Magasin au public  Journée Portes Ouvertes le samedi 08 octobre !   Ici

Frais d’expédition en baisse !!!

Commandez au : 02 97 88 77 01

Emeraude

Rechercher

par Prix

3 résultats affichés

Bienfaits de l’émeraude selon Ste Hildegarde

(smaragdus)

Pierre émeraude lithothérapie

Description de la pierre d’émeraude et de ses propriétés curatives pour soigner certains maux du corps, comme le cœur, l’estomac, maux de tête, céphalée, mucosités, les yeux, crises épileptiques, … La lithothérapie chrétienne de Sainte Hildegarde de Bingen, abbesse inspirée, visionnaire et avant-gardiste ayant vécue en Allemagne au 12e siècle est riche d’enseignement.

Histoire de l’émeraude

La pierre d’émeraude est connue pour être la troisième pierre ornant le pectoral du grand prêtre Aaron. Dans l’Apocalypse elle est la quatrième pierre pierre précieuse des fondements de la Jérusalem céleste. 

Formation géologique de la pierre d’émeraude

Selon Ste Hildegarde de Bingen, l’émeraude s’est formée au lever du soleil, au moment où la sève et les graines des plantes produisent le plus de force. C’est à ce moment-là que les plantes aspirent le plus sève, ont le plus de vigueur et sont prêtes à diffuser leurs principes curatifs à ceux qui en ont besoin.

Propriétés curatives de l’émeraude

C’est pour cette raison que l’émeraude est puissante contre toutes les maladies et les infirmités humaines. Ceci est du fait que cette pierre est née du soleil et de la vigueur de l’air frais matinal.

L’émeraude est la pierre du cœur pour ceux qui souffrent de cet organe, comme par exemple : la tachycardie, l’insuffisance cardiaque, les personnes sujettes aux infarctus, …  Associer l’émeraude avec l’épice de galanga est une bonne combinaison pour faire un travail de fond plus conséquent.

L’émeraude agit également contre les maux d’estomac. Pour recouvrer la santé, il est nécessaire de porter cette pierre sur soi au contact de la peau, sous forme de pendentif ou de pierre roulée, afin que la chair du corps en soit réchauffée. Dans le cas de maladies soudaines et que l’on se sente terrassé, mettre au plus vite une pierre roulée d’émeraude dans sa bouche, de sorte que celle-ci s’imprègne de la salive. Lorsque la pierre est suffisamment réchauffée par la salive, prendre l’émeraude et s’en frotter le corps à maintes reprises et répéter cette opération dès lors que la pierre se refroidie. Les brusques attaques diminueront ou cesseront.

Si une personne se trouve à terre, terrassée par une crise d’épilepsie, lui placer une émeraude dans sa bouche et elle retrouvera ses esprits. Lorsqu’elle se relève, lui retirer la pierre de la bouche, qu’elle la prenne en main tout en la fixant intensément du regard et qu’elle dise : « Tout comme l’Esprit du Seigneur a rempli le monde, qu’il remplisse aussi de sa grâce la demeure de son corps, de façon à ne jamais pouvoir en être chassé ». Pour obtenir la guérison, la personne doit recommencer chaque matin durant les neuf jours suivants. Il est très important de réchauffer la pierre roulée d’émeraude par la salive à chaque fois. Ensuite, garder la pierre sur soi tout le restant de la journée, afin de profiter de ses propriétés et elle peut être sous forme de pendentif au contact de la peau.

Dans le cas de violents maux de tête, de céphalées, tenir la pierre d’émeraude devant sa bouche et la réchauffer en soufflant, de manière à la couvrir de buée par l’haleine. Une fois qu’elle est suffisamment humide, s’en frotter les tempes et le front, puis la placer dans la bouche et la garder ainsi pendant un petit moment pour obtenir chasser les maux de tête.

En cas de mucosités et de salive excessive, faire chauffer du bon vin, placer un linge de lin au-dessus d’un récipient et y déposer dessus une pierre roulée d’émeraude. Verser le vin préalablement chauffé sur la pierre, le recueillir dans le récipient et renouveler l’opération à plusieurs reprises. Ainsi, le vin se sera imprégné des propriétés de la pierre d’émeraude et le mélanger avec de la farine de fève pour en faire une bouillie qu’il mangera fréquemment en petite quantité. Se garder une partie de ce vin et en boire souvent en petite quantité. Vela purgera le cerveau et fera diminuer mucosités et salive excessive.

En cas de vers, mettre un linge de lin sur la plaie et y déposer dessus une émeraude. Ensuite, par-dessus cette pierre, y déposer quelques bandes d’étoffes de lin et de maintenir l’ensemble avec une bande, ce qui va permettre à l’émeraude de s’échauffer. Répéter cette opération durant trois jours et la vermine sera détruite.

Autre propriété de l’émeraude

Dans l’antiquité, l’émeraude était très convoitée pour ses propriétés thérapeutiques. Entre autres, il y eu Pline l’Ancien (23-79) qui rapportait que dans l’ancien Rome, cette pierre était souvent utilisée pour soigner les maux oculaires. Le philosophe Grec Théophraste (371-287 av. J.C.) précisait que l’émeraude faisait du bien aux yeux. Même si Hildegarde n’a pas fait état de cette action sur les yeux, il n’en reste pas moins qu’il y a vraiment une action bienfaisante reconnue.

Que vos yeux soient simplement fatigués, allongez-vous sur le dos et posez une pierre d’émeraude sur chacun d’entre eux durant vingt minutes environ. En cas de pathologie oculaire, répéter cette opération 1 à 3 fois par jour pendant 3 semaines.

Entretien et purification de la pierre d’émeraude

Avant toute première utilisation, il est important de bien nettoyer votre pierre à l’eau douce avec un peu de savon non agressif.

Après chaque utilisation de votre pierre d’émeraude, dans l’idéal, la passer sous l’eau du robinet ou la laisser tremper dans un récipient pendant 3 à 4 heures. Puisque l’émeraude s’est formée au lever du soleil, l’exposer de temps à autre lors de cette période si la météo le permet.

Important :

  • Ne jamais mettre votre pierre au contact du sel, car ce dernier serait trop agressif et la détériorerait.

L’emploi des pierres pour se soigner ne peut en aucun cas se substituer à l’avis médical de votre médecin traitant. Elles ne dispensent en aucun cas de consulter un professionnel de la santé, chaque fois que cela est nécessaire. Seul votre médecin est habilité à diagnostiquer, prescrire, modifier ou supprimer tout traitement médical. Toute question relevant du domaine médical est à poser à votre médecin traitant.

Panier